Applied Concepts ARB

A propos d'ordinateur:

Aout-Sept 1979

Aout-Sept 1979

Le tournoi de Lagny-sur-Marne

Nous disposions de : vendredi soir, samedi après-midi, et dimanche après-midi (11 au 13 mai), de l'éventail des petites machines dont nous n'avons retenu que CC10 et Boris, éliminant CC3, CompuChess et Chess Champion (qui n'est autre que CompuChess sous une autre robe). Nous avions également les programmes SARGON 1 et MICROCHESS 2.0, enregistrés sur cassette et destinés à des micro-ordinateurs polyvalents.

Vous entendrez certainement parler, et pas seulement sur le plan échiquéen, de ces étonnantes petites machines qui généralement se présentent sous l'aspect physique d'un clavier de machine à écrire surmonté d'un écran ressemblant à celui d'un téléviseur. Sur cet écran s'affichera ici un diagramme avec des pièces plus ou moins stylisées.

Mais ces ordinateurs véritables sont capables de bien des choses : jeux variés, calculs scientifiques, petite gestion, programmes d'apprentissage, etc... Vous pouvez aussi écrire vos propres programmes ; le stockage s'effectue grâce à un magnétophone à cassette relié à l'ordinateur.

Ces petites merveilles coûtent actuellement entre 4 000 F. et 25 000 F. suivant la configuration et les performances.

Pour fixer les idées, disons que le TRS 80 sur lequel était implanté le programme SARGON 1 et le P.E.T. qui accueillait MICROCHESS 2.0 coûtent approximativement 6.500 F. Le programme sur cassette est vendu entre 95 F. et 180 F. et, lorsqu’il est périmé par l'apparition d'un successeur plus performant, il suffit de racheter une cassette, tout simplement.

Les performances actuelles ?

Laissons parler le tournoi :

MICROCHESS 2.0 disposant de 8 niveaux de jeux (répertoriés L01 à L08) , dont le plus lent (L08) réfléchit en moyenne 1'15" par coup, nous décidons d'aligner sur lui ses trois concurrents:
BORIS jouera à 1'20" par coup,
CC10 au niveau 4 (temps moyen 1'20" par coup),
SARGON 1, qui dispose de six niveaux de jeu, dont les derniers sont très lents, doit être réglé au niveau 2, malheureusement bien faible.

Un essai antérieur sur un autre micro-ordinateur (APPLE II) sur lequel il tournait environ cinq fois plus vite nous avait laissé espérer le faire jouer au niveau 3, mais aujourd'hui nous n'avons pas d'APPLE II. Tant pis.

Les quatre concurrents s'affrontent en toutes rondes :

1re ronde :

CC10 avec les Noirs bat M 2.0 en 20 coups.
Boris, de son côté, obtient une finale écrasante contre Sargon, mais se révèle presque incapable de conclure ! Après un ajournement, il finira par mater au 82e coup !

2ème ronde :

Boris perd rapidement une pièce contre CC10 mais ce dernier, dans une finale avec F + 3 P contre un seul P... annule par répétition de coups !
M 2.0 donne à Sargon F + C contre T + P, puis perd la qualité, et Sargon gagne la finale.

3ème ronde :

CC10, grâce à un meilleur développement, prend rapidement l'avantage sur Sargon et le mate au 56 coup avec... deux Dames !
Quant à la partie Boris-M 2.0, une nulle-marathon de 94 coups, elle est sans doute la plus décevante, mais aussi la plus instructive sur les faiblesses de la programmation échiquéenne actuelle.

Finalement le classement s'établit ainsi :
1. Chess Challenger 10, 2,5 ;
2. Boris, 2 ;
3. Sargon 1, 1 ;
4. Microchess 2.0, 0,5.

Les parties, étant donné le rythme rapide imposé par les limitations de temps et la présence de Microchess 2.0, sont médiocres et sans grand intérêt.

Problèmes:

Aussi, pour compléter notre comparaison, avons-nous fait disputer à nos quatre concurrents un concours de solutions, comportant trois problèmes-miniatures et deux combinaisons simples, consistant en un gain matériel rendu possible par la menace d'un mat.

Boris est réglé à 1 h. par coup (problèmes) et 20' par coup (combinaisons).
CC10 aux niveaux 6 (problèmes) et 8 (combinaisons) ,
Sargon 1 au niveau 3 (après un essai malheureux au niveau 6 qui nous vaut une attente interminable) ;
Microchess 2.0 reste, lui, à L08 puisqu'on ne peut pas faire mieux.

Résultats

TEST

Pb1

Pb2

Pb3

Cbm 1

Cbm 2

CC 10

53" ok

18'46 ok

2'01 ok

13' ok

14'15 non

Boris

48" ok

11'10 ok

2'42 ok

20' ok

20' non

Sargon 1

7' ok

5'26 ok

4' ok

19'30" ok

21' ok

Microchess 2.0

1'29 ok

2'47 non

32" non

50" non

1'02" non

Dans chaque case est indiqué si la clé ou le coup gagnant a été trouvé et le temps de réflexion correspondant. (Nous ne donnons pas tout de suite les solutions pour permettre à nos lecteurs de se mesurer aux machines !)

A noter : les performances sont bien meilleures que dans les parties, surtout en ce qui concerne les problèmes.

Le niveau 3 de Sargon 1 semble très performant, et nous espérons pouvoir l'essayer prochainement dans des parties. Microchess 2.0, lui, se heurte aux limites infranchissables de son trop court temps de réflexion.

Conclusion

Remercions notre confrère L’ORDINATEUR INDIVIDUEL à qui l'on doit la mise sur pied de cette confrontation. Cet essai, bien sûr trop limité, confirme tous nos précédents ;

Problème : BIEN ;
Combinaison : PASSABLE (et lent, surtout) ;
Partie : MEDIOCRE, et franchement mauvais en finale.

Qu'aurait donné une cadence de jeu plus lente ?... De meilleures parties certainement, mais aussi un classement peut être différent. Sargon, au niveau 3, aurait-il dominé CC10 au niveau 10 ? De tels essais méritent d'être faits, mais ils exigent un temps très long...

Pr. MAZETTOVITCH.

24/03/2019