Applied Concepts ARB
Sept-Oct 1979

Sept-Oct 1979

À PROPOS D'ORDINATEURS..
L'opinion des utilisateurs.

Si j'en juge par l'abondance et la richesse échiquéenne du courrier reçu après l'article CC 10 sous la loupe , les micro-ordinateurs passionnent un bon nombre de lecteurs d"Europe Echecs.

Remarques pertinentes, questions, parties commentées ou non me sont adressées par des correspondants la plupart du temps eux-mêmes utilisateurs et qui, visiblement, connaissent la question.

Ainsi Pierre Nolot (P.N.) conteste l'information selon laquelle CC 10 serait sorti vainqueur d'une confrontation avec 7 autres micro-ordinateurs.

Il n'existe que 4 modèles : CC 3, CompuChess, CC 10, Boris , nous dit-il. Certes, mais CC 10 a été confronté avec des programmes sur cassette type SARGON ou MICROCHESS 2.0, implantés sur des micro-ordinateurs !

En élargissant le problème, on peut dire que chaque constructeur est actuellement en mesure de citer un tournoi remporté par son appareil ou programme! Cela tient à ce que les conditions de chaque tournoi sont différentes, en général par le rythme utilisé, et que, selon les circonstances, tel programme ou tel autre est avantagé.

Ce sont justement ces résultats contradictoires qui ont conduit le mensuel français l'Ordinateur Individuel et le Cercle d'Echecs de Lagny-sur-Marne à organiser un tournoi dont vous verrez la relation dans la suite de cet article.

P. N. pense que SARGON 1 n'a pu terminer troisième d'un tournoi toutes catégories, juste derrière CHESS 4.7 ; il a raison, il s'agit de SARGON 2, une version plus performante (et non encore commercialisée) mais appartenant à la même catégorie. Le classement était :

1 . BELLE ;
2. CHESS 4.7 ;
3. SARGON II, etc.

Il semble que tous les concurrents, du moins les petits , jouaient à leur force maximum, et nous ignorons combien de temps a pu durer le tournoi ! Merci également à ce lecteur qui me signale un oubli dans la bibliothèque d'ouvertures de CC 10 : la variante 1. e4 e6 2. d4 d5 3. Cc3 Cf6 4. e5 Cfd7 5. Cc3 c5.

Un lecteur qui désire conserver l'anonymat craint que CC 10 fausse quelques tournois par correspondance, et a cru remarquer qu'un de ses adversaires... se mettait soudain à jouer avec une astuce et une régularité suspecte, soupçon aggravé par des délais de réponse que n'expliquent pas toujours les grèves postales à répétition...

Il faut dire que les lecteurs qui ont essayé le niveau 7 de CC 10 sont unanimes sur un point : les 24 heures de réflexion indiquées comme une moyenne par le constructeur sont très largement dépassées dès que la position est d'une complexité... moyenne : 44 h., 75 h., quatre jours, sont quelques-uns des délais cités par nos correspondants et il semble que ces temps soient encore assez souvent dépassés.

Ces délais très importants empêchent, sauf dans quelques cas très particuliers (temps de réponse non imposés ou positions simples) , un fraudeur d'attendre la réponse de sa machine, et même lorsqu'il le peut, ce que l'on sait de l'insuffisance des micro-ordinateurs dans le domaine du sens positionnel laisse à penser que la réponse de l'oracle électronique serait sans grande valeur, sauf dans des cas très clairs où justement on n'a pas besoin de l'aide d'une machine ! Ceci du moins est la situation actuelle. Peut-être dans six mois en sera-t-il autrement?

Encore un leitmotiv de nos lecteurs : CC 10 ne roque jamais ou presque !

Cette fois les critiques des utilisateurs sont parvenues jusqu'aux oreilles du fabricant : à Lagny/Marne, le CC10 dont nous disposions appartenait à une nouvelle série enfin débarrassée, semble-t-il, de ce défaut gênant et qui a roqué dans chaque partie !

Les autres points que j'avais signalés concernant CC 10 et les autres semblent être confirmés par les essais de tous les utilisateurs : tendance à se précipiter sur le matériel, absence de sens du danger, irrégularité des performances, extrême faiblesse en finale...

Beaucoup attendent les remèdes dans les appareils des générations suivantes et me posent des questions à leur sujet : je n'ai malheureusement que des échos invérifiables sur tel ou tel appareil qui va prochainement sortir et avec des performances alléchantes (!) , mais aucune information sérieuse et donc publiable.

Les constructeurs en particulier ne m'informent pas plus que tout autre, et je suis sincèrement désolé de ne pouvoir répondre à aucune question concernant les matériels futurs. La sortie des premiers appareils, accompagnée d'allégations fortement optimistes et même mensongères sur leurs performances, m'incite à une attitude très prudente: ne parler que de ce que je connais pour l'avoir moi-même essayé, telle est la règle à laquelle je me tiens pour l'instant.

Pr MAZETTOVITCH.