Applied Concept ARB
Avril 1983

Avril 1983

A propos d'ordinateur : par P.Nolot
- "Steinitz" plus fort que "Morphy" mais décevant

La firme américaine Applied Concepts a le mérite d'avoir mis sur le marché en 1980 la première machine d'un niveau correct : le Modular Game System avec le programme Sargon 2.5. Hélas pour elle, le départ de ses deux ma tres programmeurs Kathe et Dan Spracklen pour la firme directement concurrente Fidelity Electronics , l'a laissée dans une situation difficile. Certes il y eu une nouvelle unité de base de Great Game Machine , et successivement trois modules :
- de milieu de jeu : Morphy ;
- de début : Grünfeld ;
- de finales : Capablanca ;
mais les autres firmes progressaient plus vite, et les acheteurs des appareils de cette marque se posaient à juste titre des questions sur les aléas des systèmes modulaires.
Aujourd'hui la firme texane sort enfin son nouveau module attendu depuis de longs mois Steinitz ( 1).

Passons sur cette habitude un peu ridicule de donner des noms d'anciens champions du monde à des programmes qui jouent tout juste comme des joueurs de troisième catégorie.
Ce nouveau module s'adapte donc aussi bien au Modular Game System qu'à la Great Game Machine . Cependant Applied Concepts semble avoir renoncé aux modules différents selon les phases de la partie. Steinitz est un programme complet qui joue ouvertures, milieux de jeu et finales. Dans l'ouverture il possède une bibliothèque d'environ cinq mille coups, ce qui est tout à fait suffisant, mais le choix des lignes est douteux comme le montrera l'une des parties ci-dessous.
Pour le milieu de jeu et les finales notre grille de tests nous donne déjà quelques indications. On ne peut pas dire que les résultats soient impressionnants. Steinitz se montre le meilleur de tous les programmes testés sur la finale 6. A part cela il est battu 3-2 par Morphy sur les six combinaisons, et ne trouve qu'une seule finale sur quatre. Comme il ne pratique pas la sous-promotion, les problémistes ne seront pas davantage satisfaits.

(1) Ce module est déjà disponible aux Etats-Unis et en Allemagne, pas encore en France o l'importateur hésite à le commercialiser en raison d'un prix de vente élevé, probablement près de 2 000 F

Vainqueur de Mephisto 2 S

Pour n'importe quel programme les tests sur des positions déterminées sont intéressants, mais ne donnent qu'une idée partielle de la force (tactique). Pour en savoir plus, en particulier sur la stratégie, il faut le faire jouer contre d'autres programmes et contre des joueurs.
N'ayant eu Steinitz à ma disposition que pendant un nombre de jours limités j'ai fait un choix, et j'ai décidé de l'opposer au nouveau Méphisto 2 S.

Le résultat est un peu surprenant. Sur six parties disputées au niveau tournoi (40 coups en 2 heures), Steinitz a battu son adversaire quatre fois et s'est incliné deux fois.

Voici deux de ces parties :
STEINITZ (niv. 8) MEPHISTO 2 S (niv. C 6)
Gambit Dame

STEINITZ (niv. 8) MEPHISTO 2 S (niv. C 6)
Espagnole, variante d'échange

Le résultat favorable contre le très bon programme Mephisto 2 S, doit être tempéré par ceux obtenu contre les joueurs humains.

Dans le tournoi de la Librairie St Germain qui se déroule actuellement et dont je ferai un compte rendu dans le prochain numéro, Steinitz n'a pour le moment guère brillé. Il semble globalement meilleur que le programme de milieu de jeu précédent : Morphy , mais il est vraiment trop facilement mystifié lorsqu'on attaque son roque : il n'a aucun sens du danger.

Conclusion

Applied Concept Steinitz-4 4MHz

Applied Concept Steinitz-4 4MHz

Si la force de ce programme est discutable, il n'y a par contre que des éloges à faire quant aux fonctions nouvelles dont il est doté :

- On peut en cours d'analyse ou après que le coup ait été joué prendre connaissance de l'évaluation du score de la position par le programme. Et cette fonction d'évaluation est aisément compréhensible, car exprimée en système décimal.

- Affichage possible jusqu'à huit coups de profondeur dans la variante considérée comme la meilleure pour chaque camp par l'ordinateur. Cette excellente fonction que l'on ne trouve pour l'instant que sur le Prestige et sur le module Capablanca est à double tranchant, car elle permet de se rendre compte si le programme joue un coup fort en ayant vu toute la suite des coups, ou s'il le joue par hasard comme cela arrive souvent sur toutes les machines.

- Affichage de la profondeur d'analyse en demi-coups.

- Huit niveaux de parties, plus un niveau 0 pour les problèmes, et un niveau 9 dit infini (bizarrement ce niveau ne répond pas aux caractéristiques qu'indique le mode d'emploi, il arrête son analyse parfois au bout de quelques dizaines de minutes seulement une erreur de programmation probablement.).

Enfin la possibilité est offerte de programmer un certain nombre de coups à jouer en un temps que l'on peut fixer soi-même : exemple 30 coups en 60 minutes, ou 40 coups en 2 h 30 minutes, une fonction qui existe sur tous les programmes de pointe désormais.

Pour finir signalons que la reprogrammation de Steinitz est prévue pour le mois de juin prochain aux Etats-Unis, et quasiment gratuitement. C'est sans doute la raison pour laquelle l'importateur France Double R n'a pas jugé bon de commercialiser pour le moment ce programme, il attend la prochaine mouture dans quelques mois. Il est probable que celle-ci sera peu différente de la version que j'ai testée, mais simplement débarrassée des quelques fautes de programmation dont est encombré ce Steinitz I .

Steinitz

Steinitz

Capablanca 2

Morphy

Le meilleur

Temps

PB6

9'59"

10'6"

/

Elite

21"

PB7

1h17'14"

1h18'

/

Champion

25'20"

PB8

/

/

/

Elite

1h16'

PB9

/

/

/

Elite

51"

CB3

8'10"

10'42"

21'

Elite

57"

CB4

36'30"

57'

16"50"

SSV

2'35"

CB5

/

/

1h22'

Mephisto 2

13'40"

CB6

10'10"

15'37"

/

Elite

27'30"

CB7

/

3h35'

/

Elite

1'36"

CB8

1h1'

1h31'

5'25"

SSV

4'15"

Fin4

/

9h19"

/

Capabl.2

9h19'

Fin5

/

1h45'

/

Elite

8'28"

Fin6

11'

45'

/

Steinitz

11'

Fin7

/

2h45'

/

Capabl.2

2h45'