;

EE 1980

1980

Numéros...

Europe Echecs N 253

Janvier 1980

A propos d'ordinateurs ... Par le Professeur MAZETTOVITCH
NOUS COMPARONS, NOS LECTEURS JUGENT

Si vous désirez rassembler toutes les informations parues sur les micro-ordinateurs joueurs d'échecs, peut-être aurez-vous quelque peine à y parvenir ? Nous espérons vous faciliter la tâche en publiant le tableau comparatif ci-après.
A noter :
1. N'y figurent pas les appareils totalement dépassés comme Chess Challenger 3 et CompuChess.

2. N'y figurent aucun des appareils de la série «Chess Champion». Le Chess Champion Mark I, aperçu dans quelques magasins, n'était autre que CompuChess, sous un nom et dans un boîtier différents. Depuis sont sortis Chess Champion Mark 2 et Mark 3 : malheureusement je n'ai aucune information à leur sujet, en dehors de publicités vues dans une revue allemande. J'ignore même s'ils sont en vente en France, c'est dire ! Naturellement, si des informations vérifiées me parviennent, si un importateur donne signe de vie à la rédaction d'EUROPE-ÉCHECS, nos lecteurs seront immédiatement informés.

3. Y figurent deux appareils que je n'ai pas testés, «Boris Master 2.5» et Boris «Grand Maître». Le premier ressemble beaucoup à Boris par sa présentation et, paraît-il, par ses performances, avec quelques perfectionnements annoncés dont un, au moins, est certain : une alimentation piles/secteur. Le second n'est pas encore en vente ; je l'ai eu en mains quelques minutes lors de la semaine « informatique et société », au Palais des Congrès, au mois de septembre. Jusqu'à présent, je n'en avais pas parlé, attendant sa sortie promise pour novembre mais reportée maintenant aux premiers mois de 1980.
Il représente pourtant un tel changement que j'ai dû lui faire une petite place dans le tableau comparatif qui, sans cela, risquait d'apparaître très rapidement comme bien incomplet. Disons que son aspect et son mode d'utilisation sont assez semblables à ceux de l'échiquier des blitz de Chess 4.8. Plus de notation, plus de touches à enfoncer pendant la partie : vous déplacez votre pièce et c'est tout ! J'ai aussitôt profité de cette possibilité pour faire un blitz contre cet appareil (à son niveau le plus rapide donc le plus bas), et je n'ai pas eu cette impression de jeu très faible que donnent tous les autres au niveau 1 ou à 5"/coup. Je lui ai aussi soumis le Pb 5.2, dont il a trouvé la clé en quelques secondes ! ... à suivre, donc, et bientôt je l'espère.

4. Le signe • indique que la fonction est réalisée normalement, et le signe * qu'elle l'est avec des «bavures». (A noter que, sur les derniers modèles de CC10, le roque s'effectuait normalement). Les notes données aux performances ne prétendent pas avoir un caractère «absolu», mais situer forces et faiblesses dans chaque domaine relativement aux autres domaines et aux autres appareils. L'échelle de ces notes pourra dans l'avenir être étendue vers le haut pour rendre compte de l'élévation des performances.

CHESS CHALLENGER VOICE : LES FINALES, ENFIN !

Suite des essais de CCVo : que vaut-il en finale ?
CC10, Boris et consorts, étaient, dans ce domaine, d'une nullité absolue, et avec Roi et Dame contre Roi, par exemple, ne savaient rien faire d'autre que promener interminablement leur Dame en donnant une série d'échecs, voire annuler par répétition de coups ! Il fallait vraiment que les deux Rois soient déjà très près l'un de l'autre pour qu'ils aient une petite chance de construire un réseau de mat.

Aussi ai-je soumis à CCVo la position suivante :

La suite a été :
1.Dh5+ (3'20) Re4 2.Dc5 (1'21) Rf4 3.Dd5 (1'23) Re3 4.Dc4 (1'18) Rf3 5.Rc2 (1'12) Re3 6.Dg4 (1'10") Rf2 7.Rd3 (14'19 et clignote) Rf1 8.Re3 (28") Re1 9.De2 mat (1").

Mais la vrai bonne surprise a été le traitement de la même position au niveau 3:
1.Rc2 Rd4 2.Dh5 Re4 3.Rc3 Rf4 4.Rd3 Rg3 5.Re3 Rg2 6.Df3+ Rh2 7.Dg4 Rh1 8.Rf2 Rh2 9.Dh5 mat avec seulement quelques secondes de refléxion à chaque coup.

Pour le promotion du poin, les résultats sont un peu moins brillants:

Que joueriez-vous avec les Blancs?

au niveau 3:
1.c7+?? Rc8 2.Rc5 R*c7

au niveau 6:
1.Rc5? Rc8 2.Rd6 Rd8 3.Re6 Rc7 4.Rd5 Rc8 5.Rd6 Rd8 etc.

au niveau 7:
1.Rb7 enfin ! Re7 2.c7 Rf6 3.c8=D.



Pourtant, il semble y avoir un gros progrès dans un domaine voisin : les «petites combinaisons» basées sur la connaissance des résultats (nul ou gain) de finales élémentaires.

CCVo, au niveau 9, trouve en 3'23 le seul coup gagnant : 1. Fxe4+ !, ce qui laisse supposer qu'il connaît la règle du carré, ou qu'il a «vu» jusqu'à l'horizon de 7 demi-coups la promotion du pion, ou bien qu'il « sait » que R + F contre R ne gagne pas...

Il faudra vérifier sur d'autres positions.

Donc, pour la première fois, un appareil joue, non pas brillamment, mais à peu près correctement la phase finale d'une partie d'échecs : un progrès que nous réclamions depuis la sortie de Chess Challenger 3 !

Les parties - Quelle lenteur!

Les parties CCVo contre CC7 sont en cours : les temps moyens de réflexion marqués par le constructeur semblent cette fois largement dépassés au niveau 8, où CCVo est censé réfléchir 6' par coup en moyenne, il n'est pas rare de devoir attendre près d'une heure une réponse pas toujours heureuse, et une partie CCVo-CC7 dure facilement trois jours complets !

L.D. de Noisy-le-Grand, a fait jouer CCVo contre CC10, et voici ce que cela donne à leur meilleur niveau :
Blancs : CCVo (niveau 9) - Noirs : CC10 (niveau 8).

1. d4 d5 2. c4 e6 3. Cc3 Cf6 4. Fg5 Cbd7 5. Da4 dxc4 6. e4 Fe7 7. Cf3 c6 8. Dxc4 h6 9. Fxf6 gxf6 10. Fe2 Tg8 11.0 0 ? ! Fd612. Tad1 a6 13. Tfe1 Dc7 14. a4 b5 15. Db3 Fb7 16. Fd3 b4 17. Ca2 c5 18. g3 a5 19. Fb5 cxd4 20. Cxd4 Dc5 21. Cxe6 ! Db6 22. Fxd7+ Rxd7 23. Cd4 Re8 24. Cc3 Td8 25. Cf5 h5 26. Cxd6+ Txd6 27. Cb5 Te6 28. Td4 Tg4 29. Dc4 Tc6 30. Dd5 Tg5 31. Cd6 + Txd6 32. Dxd6 Dxd6 33. Txd6 Te5 34. f3 f5 35. Tb6 Fc8 36. Tb5 Txb5 37. ex15+ Rf8 38. axb5 h4 3d. gxh4 f6 40. Ta I b3 41. b6 Fb7 42. Rf2 (23 minutes !) Re7 43. Txa5 Rd6 44. Tb5 Rc6 45. Txb3 Rc5 46. f4 Rd4 47. Te3 (50 minutes !) Fe4 48. Txe4+ (51 minutes !) Rxe4 49. Rg3 Rxf5 50. b7 Re6 51. h5 f5 52. b8D Rd7 53. Df8 Rc6 54. h6 Rd5 55. h7 (30 minutes) Rd4 56. h8D+ Rd3 57. Dxf5+ Re3 58. Dc3+ en annonçant mat en deux coups.

Voilà, me semble-t-il, une partie caractéristique des points forts et des points faibles de ces deux appareils.

CCVo - CC10

Nos lecteurs jugent les CC.

J'ai reçu un abondant courrier concernant les deux derniers nés de la série Chess Challenger. Si les qualités de ces appareils sont maintenant appréciées, les défauts gênants et réparables constatés par les utilisateurs suscitent agacement, voire réprobation.

Les « trous » de CC7 dans la recherche des mats, les fantaisies de CCVo en présence du pat, les temps de réflexion parfois aberrants au regard de la position ou du coup trouvé, les répétitions de coups intempestives, voilà quelles sont les «tares» les plus souvent citées.

Un lecteur informaticien de Créteil en tire les conclusions et fait une suggestion intéressante : réunir une commission de joueurs et compositeurs d'échecs (dont quelques informaticiens) afin d'établir, sous forme d'un cahier des charges, les «exigences» minimales des utilisateurs et de pouvoir dire, pour chaque modèle mis sur le marché, s'il y satisfait.
Qu'en pensez-vous ?

CC 10 Boris Boris
Diplomat
CC7 CC Vo Boris
Master 2.5
Boris
GM
Présentation:              
Boîte + clavier   X X     X  
Echiquier + clavier X     X X   X
En bois massif X X       X X
En plastique     X X X    
Pièces d'échecs:              
Jeu normal X   X X X X X
Jeu de poche   X          
Clavier :              
Touches sans relief X   X X      
Touches normales   X     X X X
Alimentation:              
Secteur X X   X X   X
Piles/Secteur     X     X  
Affichage des coups :              
Numérique X   X X X    
Alphanumérique   X       X  
Direct sur l'échiquier             X
Annonce vocale         X    
Temps de réflexion:              
Par niveaux X     X X   X
Temps donné par coup   X X     X  
Possibilités:              
Joue B et N X X X X X X X
Joue contre lui-même   X X   X X  
Entrer une position X X X X X X X
Vérifier une position X X X X X X X
case par case X     X X    
Ligne par ligne   X X     X  
direct sur échiquier             X
Modifier une position X X X X X X X
Interrompre sa réflexion   X X     X X
Représentation des pièces:              
Par un code X     X X    
Par un symbole   X X     X  
Inutile             X
Leur nom est prononcé         X    
Sait envisager, effectuer, éviter:              
Le roque   X X X X X X
La prise en passant     X X X X X
La sous-promotion           ? ?
Le pat X X X X   X X
La répétition de coups           ? ?
Ouvertures en mémoire: 6 0 0 6 46 ? ?
Renseigne l'utilisateur:              
Sur ce qu'il envisage   X X     X ?
Sur des variantes d'ouvertures             ?
Problèmes              
2 coups X X X     X X
3 coups   X X     X X
4 coups           ? X
+ 4 coups         ? ? ?
Performances (notes 0 à 5):              
Ouvertures 2 1 1 2 3 ? ?
Combinaisons courtes 3 3 2 4 5 ? ?
Combinaisons longues 0 0 0 0 0 ? ?
Stratégie 0 0 0 0 0 ? ?
Finales élémentaires 0 0 0 1 3 ? ?
Agressivité 3 3 3 3 4 ? ?
Rapidité 2 2 1 3 2 ? 3
Usage de la notation:              
Indispensable X X X X X X  
Inutile             X
Prix 2200F 2100F 1000F 1000F 3000F ? 6000F
rapport Prix/Perf. méd méd bon très bon bon ? ?

Europe Echecs N 255

A propos d'ordinateurs ... Par le Professeur MAZETTOVITCH

Premier contact avec Chafitz-Sargon 2.5

En dépit de mes précautions, le tableau comparatif paru dans Europe Echecs 253 n'aura pas gardé très longtemps la fraîcheur de l'actuel : la firme américaine Chafitz, qui commercialisait les Boris, vient en effet de prendre un très important virage : de sa production antérieure, seul sera conservé Boris Diplomat, dans une version paraît-il améliorée.

Et des appareils entièrement nouveaux seront commercialisés sous la marque Chafitz.
Depuis deux jours, j'ai en main le premier d'entre eux, et, dans l'ensemble, j'ai été assez surpris par ses performances...
J'ai sorti d'un carton une boite de 23x 23 cm. épaisse de 5 cm et dont le dessus est un échiquier. Puis j'ai tiré sur la droite du tiroir comportant un logement pour les pièces. un clavier à touches sans relief, et un affichage alphanumérique 8 digits. L'ensemble constitue le «Game Modular Système» et ouvert, mesure 23 x 40 x 5 cm. Un emplacement vide attend la petite plaque que je tire d'un autre carton le programme d'échecs Chess-Sargon 2,5. Il s'agit d'un module enfichable comportant, sur un circuit imprimé 9 x 6 cm. deux «chips» qui contiennent l'ensemble de ses connaissances échiquéennes. Le tout est protégé par un boîtier plastique que j'insère à l'endroit prévu. Les essais peuvent commencer.

Fonctionnement

Le «style Boris» inspire bien des points : l'affichage identique, les symboles représentatifs des pièces, les remarques à l'adresse de l'adversaire (un peu plus «en situation», semble-t-il), la façon d'entrer une position, l'allure générale du clavier, etc... mais, première et grosse différence, on ne sélectionne plus un temps de réflexion fixe, Chafitz s'étant converti au système des niveaux de jeu. CS 2.5 en a 7 numérotés,
0 (réponse instantanée),
1 (10-15"/ coup),
2 (20-40"),
3 (45-90'),
4 (2-4'),
5 (20-40'),
6 (2-4h).
Le chrono intégré sert maintenant à renseigner sur le temps mis par CS 2.5. ou par son adversaire, à jouer son dernier coup, ou l'ensemble de la partie. La touche «halt» permet d'interrompre sa réflexion, et de lui faire jouer le coup qu'il envisage et affiche en clignotant. En pressant «hint», vous pouvez voir ce qu'il pense être votre meilleure réponse. Si vous êtes d'accord, pressez «enter», sinon jouez un autre coup. (Si vous jouez le coup qu'il avait prévu. il répond souvent instantanément). La touche «restore» vous permet de revenir en arrière (jusqu'à 3 coups), mais n'annule pas les temps de réflexion enregistrés. La touche «best» l'oblige à toujours jouer le coup qu'il estime le meilleur, mais, lorsqu'elle est activée, il répond bien entendu toujours de la même façon dans la même position

la suite ... à venir.


Haut de page...
Page d'accueil | Je recherche... | Liens | Livre d'or | De A à Z | Plan du site | Mes Sources | Remerciements | Contact