Applied Concept ARB

ECHECS ELECTRONIQUES

Super Constellation s'impose à Alès, mais refuse le combat à Glasgow

Le deuxième trimestre de l'année 1984 restera dans l'histoire des échecs électroniques comme celui qui aura marqué la fin d'une époque.

En effet, depuis 1978, date de l'apparition des premières machines sur le marché français, la firme américaine Fidelity Electronics avait toujours réussi à offrir aux joueurs d'échecs le plus fort programme existant avec tour à tour :

-le Chess Challenger 3,
-le Chess Challenger 10,
-le Chess Challenger Voice,
-le Chess Challenger Champion,
-l'Elite Challenger, le Prestige Challenger et enfin les Elite A/S 1 puis 2.

Aujourd'hui, en commercialisant son Super Constellation - à un prix raisonnable de 4 250 F - la firme Novag installée à Hong Kong donne bien du souci à son concurrent américain. Sur le plan de la force du jeu, le Super Constellation prend la première place à l'Elite A/S 2, comme le démontre sans équivoque notre grille de tests dans laquelle il fait le meilleur résultat huit fois sur neuf !


Les progrès sont parfois très spectaculaires. Ainsi, en finale, alors que les précédents programmes de Novag, pourtant déjà performants (Constellation et Constellation 3.6), étaient incapables de résoudre le diagramme 7 en une heure, le Super Constellation trouve le gain dès la première seconde.

Cette supériorité n'est pas seulement démontrée par les tests tactiques, mais aussi par les résultats obtenus dans différents tournois.

Tournois

Ainsi trois ordinateurs participèrent en août dernier au 58e Championnat de France à Alès.

Dans l'open de trois cent quatre-vingt quatre joueurs, le Superconstellation marque 7 points sur 11, prenant la 69e place, établissant un Elo d'environ 1830, alors que l'Elite A/S 2 marquait 6,5 points, prenant la 110e place pour un Elo de 1750, et Conchess, 5 points prenant la 241e place pour un Elo d'environ 1600.

Fort de ces résultats et de quelques autres à Hong Kong et aux Etats-Unis, le Super Constellation aurait dû être le favori logique du 4e Championnat du monde des micro-machines d'échecs disputé à Glasgow (Écosse) du 9 au 15 septembre. Mais Novag décide de ne pas participer à l'épreuve, car les programmes concurrents n'étaient pas des machines commercialisées, mais des prototypes tournant le plus souvent sur des ordinateurs ultrarapides n'ayant rien à voir avec le produit mis en vente par la suite.


Ce championnat, auquel participèrent dix-neuf programmes, fut finalement remporté par quatre programmes qui terminent ex aequo : Elite X, Méphisto S, Princhess X et Psion Chess avec 5 points sur 7.

Présentation

Super Constellation

Super Constellation

S'il est le plus fort sur le plan de la qualité du jeu, le Super Constellation déçoit en revanche par sa présentation qui est exactement semblable à celle du Constellation normal... et du Super Sensor IV d'il y a trois ans. Un programme d'une telle qualité aurait mérité de fonctionner sur un échiquier auto-répondeur tel que ceux de Fidelity ou de Méphisto.


Quelques fonctions ont toutefois été ajoutées. La plus originale et la plus intéressante est la possibilité d'inscrire soi-même dans la mémoire du programme jusqu'à deux mille coups d'ouverture en plus des vingt mille qu'il possède déjà. On peut aussi désormais prendre connaissance de la profondeur d'analyse de la machine en demi-coups, et celle-ci annonce les mats en un à huit coups lors des parties.
Le Super Constellation peut être connecté à une pendule électronique Novag ainsi qu'à une imprimante, mais ces accessoires en option co tent chacun environ 1 000 F.

En conclusion

il faut saluer le travail remarquable du programmeur David Kittinger qui, après plus de quatre ans de recherches, semble avoir légèrement pris le pas sur ses grands rivaux Cathe et Dan Spracklen, mais nous déplorons la présentation médiocre de l'échiquier et des pièces.

Grille de test

Super
Constellation

Constellation
3.6

Rappel Meilleur

Diag 1

0"

0"

Chess Super 9 de luxe,
Constellation 3.6
Super Constellation 0"

Diag 2

2"

2"

Grand Master,
Constellation 3.6,
Super Constellation 0"

Diag 3

2'01"

2'48"

Super Constellation 2'01"

Diag 4

1"

1"

Constellation 3.6,
Super Constellation 1"

Diag 5

10"

15"

Super Constellation 10"

Diag 6

4'

5"20"

Chess Challenger 12 3'22"

Diag 7

1"

/

Super Constellation 1"

Diag 8

9"

37"

Super Constellation 9"

Diag 9

2'52"

4'40"

Super Constellation 2'52"