;

La Puce

La Puce N5

La puce échiquéenne N5

Sommaire:
1) Au banc d'essai: Gideon Professionnel, Genius 2.
2) Vu de près: Lyon et Vancouver.
3) Le consommateur et son ordinateur: 3 machines à moins de 2000 frs.
4) Commentaires homme/machine: Coupe d'Europe des clubs.
5) Point de vue: Chessbase, du rêve à la réalité.
6) Le courrier de la Puce.
7) Les machines participent au 12ème championnat du monde à Munich.
8) Classement Elo.

AU BANC D'ESSAI:

GIDEON PROFESSIONNEL, MEPHISTO GENIUS 2
par Frédéric LOUGUET

Ed Schroeder a remporté le championnat du monde 1992 à Madrid avec son programme en version 3.1 tournant sur la Chess Machine RISC à 32 Mhz. Vu son prix (environ 5000 francs), cette dernière ne s'est pas vendue comme des petits pains. Son principal argument (offrir la même rapidité de calcul sur tous les types de PC) est aussi devenu beaucoup moins convaincant depuis la chute des prix des 486. Comme la plupart des programmeurs, Ed Schroeder s'est donc tourné vers le monde PC on les perspectives de ventes sont plus alléchantes.
Une fois la décision stratégique prise, reste le problème technique. Le programme de Madrid est écrit en assembleur, c'est-à-dire le langage le plus proche de la machine, donc le plus rapide à l'exécution mais aussi le plus difficile à programmer et à faire évoluer.

Richard Lang, déjà confronté à ce problème, avait choisi la voie de la difficulté, mais aussi celle des performances maximales : il a réécrit entièrement son programme de l'assembleur Motorola en assembleur Intel.
Ed Schroeder a suivi une voie intermédiaire, qui accélère la portabilité d'un programme, en rédigeant la version PC en langage C. L'idée de base est qu'un 486 dx2 est nettement plus puissant qu'un ARM 2, et que cet écart devrait compenser en grande partie la différence d'optimisation entre le C et l'assembleur.

Niveau de jeu

La grille ELO est justement un excellent outil pour effectuer une telle comparaison. Sachant que Gideon Professional gère des Hash-tables jusqu'à une limite de 8 Mo, c'est dans cette configuration que nous l'avons testé, sur 486 dx2-66.

La gestion des Hash-tables est plus souple que celle de Fritz 2 ou de Genius 2, car la mémoire étendue est reconnue est utilisée même lorsqu'un gestionnaire de mémoire de type EMM386 est installé. Si l'on met côte à côte les résultats obtenus par les versions 3.0 et 3.1 de la Chess Machine et celui de Gideon Professional sur dx2-66, on s'aperçoit qu'il se situe entre les deux. Son bon comportement positionnel et en finale compensent des capacités tactiques légèrement en retrait.

Machines Chess Machine 3.0 Gideon Pro 1.0 Chess Machine 3.1
Elo 2297 2304 2330
Pos. 28% 35% 42%
Cmb. 48% 45% 48%
Fin. 42% 36% 34%

Gideon Professional sur dx2-66 est donc globalement aussi fort que la Chess Machine à 32 Mhz. Il ne faut cependant pas perdre de vue que cette dernière ne dispose que de 512 Ko de Hash-tables, soit 16 fois moins que Gideon sur notre configuration de test.

Contrairement à la Chess Machine, l'interface utilisateur de Gideon n'emploie pas de menus déroulants mais des boutons cliquables à la souris : sobriété et efficacité sont de rigueur. La mise en place d'une position est agréable car la souris est bien gérée et les déplacements sont précis.

Le programme peut enregistrer les parties au format texte ASCII, et vous pouvez aussi annoter les coups si besoin est. La fenêtre d'affichage située en bas de l'écran donne de nombreuses informations, dont le temps mis pour trouver le meilleur coup (selon lui bien entendu !) lors de sa dernière évaluation. Une fonction bien pratique qui évite aux pauvres testeurs que nous sommes de garder les yeux rivés sur l'écran, en attendant de capter la seconde fatidique on le programme trouve le bon coup. Lorsqu'il est encore dans sa bibliothèque, Gideon affiche aussi les coups théoriques qu'il connaît.

Gideon Professional reconnaît 5 langues (anglais, allemand, espagnol, français, et hollandais) et nécessite au minimum un 386 sx. Il existe également une version standard du logiciel, moins performante mais qui tourne sur 286. Dernier détail, qui a son importance : le logiciel est protégé et doit être installé sur le disque dur pour fonctionner. Le bilan est donc positif, car Gideon Professional offre sur un PC musclé un niveau de jeu comparable à la Chess Machine à 32 Mhz, avec un confort d'utilisation très satisfaisant.
Précisons pour terminer que Gideon a terminé 5e du championnat des micros 93.

MEPHISTO GENIUS 2.0

La nouvelle version du programme de Richard Lang n'apporte rien de révolutionnaire en ce qui concerne le confort de jeu, mais des améliorations logiques et attendues.
Première constatation, l'aspect visuel, toujours sobre, s'est amélioré avec l'utilisation d'une vraie définition VGA (640 x 480) au lieu de l'ancien EGA (640 x 350). Les pièces sont donc plus fines et les polices de caractères mieux définies.

La protection de Genius 2 autorise 2 installations sur disque dur avec la possibilité de désinstaller. Nous recommandons aux utilisateurs de PC débutants de lire attentivement la documentation avant de se plaindre que "ça ne marche pas !". La protection doit en effet être impérativement placée dans le même répertoire que le programme. Rappelons au passage, mais ce n'est pas nouveau, que Genius ne fonctionne que sur 386 sx au minimum.

Une boîte de dialogue fait son apparition pour simplifier la gestion des fichiers. Elle n'est cependant pas parfaite, car toujours calée par défaut sur le lecteur et le répertoire de Genius. Si on a l'habitude de sauvegarder les parties sur un autre disque et un autre répertoire, il faut chaque fois recliquer pour retrouver son chemin.
On remarquera une fonction d'analyse automatique d'une partie semblable à celle de Fritz 2, qui peut envoyer ses résultats dans un fichier mais se contente malheureusement de sauvegarder les meilleures variantes envisagées pour chaque demi-coup blanc ou noir avec la valeur de la fonction d'évaluation. De ce point de vue, Richard Lang devrait s'inspirer de Chessmaster 4000 qui est capable de traduire ces évaluations dans un langage clair.

En bas de l'écran, on remarquera l'affichage des divers coups théoriques disponibles de la bibliothèque d'ouvertures, que l'on peut choisir directement à. la souris. Mephisto Genius 2.0 reconnaît le français, l'anglais, et l'allemand, et la documentation est traduite. Les spécialistes micro auront cependant un accès de franche rigolade en voyant que le terme Drivers a été traduit par "donneur d'impulsion", alors qu'il s'agit tout simplement de gestionnaires de périphériques ou de programmes résidants.

Les Hash-tables

On attendait Genius 2.0 au tournant en ce qui concerne la force de jeu. Eh bien rassurez-vous, vous avez bien fait d'attendre.
Pour tester Genius dans des conditions optimales, j'ai mis à contribution le PC que j'utilise pour du calcul intensif en imagerie de synthèse 3D. Il s'agit d'un 486 dx2-66 EISA très optimisé et équipé de 48 Mo de mémoire vive. Cela a notamment permis de vérifier que Genius 2.0 gère un maximum de 32 Mo de mémoire étendue pour les Hash-tables.
Comme avec Fritz 2, il faut déconnecter tout gestionnaire de mémoire de type EMM386 pour pouvoir utiliser les Hash-tables en mémoire étendue, et lancer Genius avec l'option /X. Sinon, Genius emploiera au maximum 384 Ko de Hash-Tables en mémoire conventionnelle.
Cela dit, Genius 2.0 est tout de même plus souple que Fritz 2 dans l'allocation mémoire. Avec ce dernier, si vous avez 16 Mo de mémoire vive, vous ne pourrez utiliser que 8 Mo de Hash-tables, tandis que Genius 2 en emploiera 15 Mo.
Avec la configuration précitée, j'ai donc testé Genius 2.0 avec des Hash-tables standard (384 Ko) puis avec 32 Mo en mémoire étendue sur la grille ELO nouvelle formule. Les résultats sont éloquents

Td4! Cf6+! Fb4!! Tg1!

Le test positionnel ...Td4 !, la combinaison Cf6 !, les finales Fb4 !! et ... Tg1 ! sont résolus dans la limite de 3'30 avec 32 Mo de Hash-tables, alors qu'ils ne sont pas trouvés avec 384 Ko.
Nous comptons sur nos lecteurs pour nous donner leurs résultats avec des tables de transposition intermédiaires (1, 2, 4, 8 ou 16 Mo).
Rappelons à cette occasion qu'il faut respecter un protocole de test très précis avec Genius 2 sous peine de récupérer des résultats trop optimistes.
Genius 2.0, comme Genius 1.0, commence sa réflexion dès que le diagramme est mis en place donc AVANT que vous lui ayez donné l'ordre de commencer son analyse avec ALT-C.
Pour lui soumettre une position, il faut donc
- avoir sauvegardé auparavant la position.
- choisir ALT N (New Game).
- choisir Load Game.
- sélectionner la position et cliquer sur OK pour la charger.
- Et AUSSITOT, presser ALT C pour commencer le décompte du temps en même temps qu'il débute sa réflexion.

Vous apprécierez à ce propos la nouvelle fonction d'affichage du temps, qui donne comme dans Fritz et Gideon le temps mis pour trouver la plus récente meilleure évaluation.
Si l'on détaille les résultats de Genius 2.0 avec 384 Ko de Hash-tables contre Genius 1.0 avec 320 Ko, on remarque des progrès spectaculaires en tactique, notamment sur les combinaisons Txh7 ! (5" au lieu de 219) et Cxb5 ! (22" alors que Genius 1.0 ne trouvait pas).
Le gain est important aussi sur certaines finales (Cb7 !, Rg8 !), et encore plus avec des Hash-tables plus importantes.

Machines Genius 2 (384 ko Hash) Genius 2 (32 Mo Hash)
Elo 2375 2412
Pos. 44% 48%
Cmb. 50% 53%
Fin. 47% 54%

Le match

Les résultats de la grille sont une chose, mais rien ne vaut des parties contre un fort adversaire. Nous avons donc choisi d'opposer Genius 2.0 au TASC R 30, actuelle vedette des machines dédiées.
Pour rendre la confrontation la plus équilibrée possible, les deux machines utilisaient leur bibliothèque d'ouvertures de tournoi, et le style de jeu ACTIF, qui donne le meilleur niveau sur le TASC comme sur Genius. Toujours dans un but de réalisme, les parties de Genius ont été effectuées pour ce match avec un 486 dx2-66 plus répandu que celui utilisé pour les tests de la grille ELO.
Il s'agit d'une machine à carte mère Orchid, légèrement moins rapide que la TYN mais aussi moins chère, et avec 16 Mo de mémoire vive, ce qui autorise 15 Mo de Hash-tables.
En fait de match, il y eut trois matches : blitz 5 mn, semi-rapide 30 mn et tournoi 40 coups / 2 heures, les deux premiers se jouant en 10 parties, et le 3e en 6 parties, vu le peu de temps dont nous disposions avant le bouclage de La Puce.

5 mn    
Genius 2 7,5 75%
Tasc R30 2,5 25%
     
30 mn    
Genius 2 7 70%
Tasc R30 3 30%
     
40c/2h    
Genius 2 3 50%
tasc R30 3 50%

Conclusions:

Les conclusions sont claires. En 40 coups / 2 heures, les deux programmes sont très proches l'un de l'autre, bien que 6 parties ne représentent pas un échantillon statistique suffisant pour être plus précis. Au championnat du monde, Genius a battu TASC par 4.5 à 3.5 sur 8 parties.
En cadences au finish, Genius n'a fait qu'une bouchée du TASC, un résultat impressionnant qui remet les pendules à l'heure concernant la force de jeu du R30. Il est clair que ce dernier n'a pas le même niveau en parties rapides qu'en parties lentes, et c'était le rôle de La Puce Echiquéenne de le montrer, en toute impartialité.

Frédéric LOUGUET
Publié avec l'aimable autorisation de son auteur.


Haut de page...
Page d'accueil | Je recherche... | Liens | Livre d'or | De A à Z | Plan du site | Mes Sources | Remerciements | Contact