;

OI

N38

N 38 Juin-Juillet 1982

Juin - Juillet 1982

Galop d'essai:
Mephisto X et 2

La firme allemande Hegener et Glaser fabrique et commercialise depuis 18 mois la machine à échecs Mephisto qui se taille la part du lion sur un marché sans cesse en développement. Après Mephisto 1 sorti en France en avril 1981, deux nouveaux programmes viennent successivement d'être proposés aux joueurs d'échecs en l'espace de 3 mois : Mephisto X, puis Mephisto 2.

Mephisto X

Mephisto X

Pour tout dire Mephisto X n'a été mis en vente qu'en France. Pourquoi ? Parce qu'au tournoi de Paris organisé en mai 1981 par Furge Echecs et Jeux et Stratégie, ce programme expérimental, dû à T. Nitche, l'avait emporté sur les 17 autres concurrents. Cette victoire un peu inespérée entraîna la décision de fabriquer quelques centaines de modules du Mephisto X qui ont été proposés à un prix moyen de 680 F.

Mephisto 2

Mephisto 2

Quant au programme Mephisto 2, qui bénéficie de quelque six mois de travail supplémentaire par rapport au X, il vient seulement d'être commercialisé en France sous forme de module à un prix de 980 FF. Pour ceux qui achètent la machine complète équipée de ce nouveau programme : 2 600 FF.

Avant d'étudier les performances purement échiquéennes de Mephisto X et 2, voyons d'abord quelles améliorations ont été apportées aux prestations générales du modèle 1.
Augmentation de la mémoire vive qui passe de 1 Kb sur Mephisto 1, à 2 Kb sur Mephisto X et 2. Conséquence, cela permet désormais d'avoir en mémoire la totalité de la partie, et de pouvoir revenir demi-coup par demi-coup en arrière jusqu'au début si on le souhaite grâce à la touche REV.

Introduction d'une pendule incorporée qui faisait défaut à Mephisto 1. Elle comptabilise son propre temps, le vôtre, le temps du coup joué, et celui de l'ensemble de la partie. Très pratique lorsqu'on veut jouer dans des conditions de compétition.
L'affichage du nombre de variantes se fait désormais en base 10 et non plus en hexadécimal(!), ce qui nuisait à la compréhension de cette fonction pour les initiés.
L'affichage de l'évaluation de la position lorsque Mephisto vient de jouer son coup. Il suffit pour cela d'appuyer successivement sur les touches LEV et SW.
Mais le fabricant ne doit pas être satisfait de cette nouvelle fonction, car il n'en parle pas dans le mode d'emploi ! Il faut dire que l'évaluation se fait en hexadécimal et qu'il faut faire un peu de gymnastique arithmétique pour la comprendre. Lorsque la position est égale (à son avis), Mephisto X et 2 affiche 8000. S'il considère qu'il a l'avantage, il affiche par exemple 82 A5, ce qui veut dire qu'il s'attribue 2 pions d'avance plus A5 = 165/256e de pion.

Ajout d'un niveau infini

Au contraire, s'il s'estime être en retard de matériel ou de position il affichera moins de 8000, par exemple 7F1C. Il faut alors faire le complément à 8000 pour connaître l'avantage qu'il vous accorde 8 000 - 7F1C = 00E4.

On comprend que le rédacteur du mode d'emploi ait préféré passer sous silence la fonction plutôt que de tenter de l'expliquer à l'utilisateur moyen qui ne connait que la base 10 dans laquelle il a toujours raisonné. Gageons qu'en 1983, Mephisto 3 affichera cette fonction en base 10, c'est tellement plus simple pour tout le monde.

Un compteur de coups dans la partie. Il suffit d'appuyer successivement sur les touches LEV et LIST, le nombre de coups joués s'affiche... en base 10.

Un niveau 8 dit «infini» a été ajouté. Ce niveau permet de régler le temps par coup en minutes et secondes, et si on programme 00 00, l'ordinateur analysera jusqu'à une profondeur de 14 demi-coups. Autant dire ad eternam, car s'il y a beaucoup de pièces sur l'échiquier cela peut prendre plusieurs années pour mener une recherche exhaustive.

Les programmes Mephisto ne brillent pas particulièrement dans le domaine de la force tactique, ni dans la résolution des problèmes d'échecs.
Ces résultats médiocres se retrouvent dans notre tableau. On constate globalement des progrès constants, mais souvent lents et avec de spectaculaires retours en arrière.

Mephisto 2

  Mephisto 2 Mephisto X Mephisto 1 Le meilleur Temps
PB1 12" 19" 4" Capabl. - Elite 1"
PB2 4" 9" 1'14" Elite 1"
PB3 6" 5" 52" Elite 1"
PB4 5'47" 6" 1'13" Capabl. 2"
PB5 13'56" 6'44" 1h28'40" Champion 16"
PB6 6h 5h55'30" 3h46'22" Elite 21"
CB1 24" 35" 1'39 SSV - Elite 6"
CB2 25" 40" 6'42 Champion - Elite - Sensory 9 1"
CB3 3h35' 6'40" 2h56'40" Elite 57"
Pat1 1'20" 5'15" 2'38" Champion - Elite 1"
Fin1 37" 14'30" 26'11 Champion - Elite - Sensory 9 1"
Fin2 30'50" 1h20' / Elite 17"
Fin3 15'50" 23'45" / Sensory 9 1"
SP1 / / / SSV - Champion - Elite - Sensory 9 1"

Test, des progrès continus

Ainsi pour le problème 6 c'est paradoxalement Mephisto 1 qui demeure le plus rapide, mais on est très loin ici des meilleurs programmes, tels Super System V et Challenger Champion.

De même, pour les combinaisons, et les finales, un important retard subsiste.

Enfin, comme Mephisto ne pratique pas la sous-promotion de nombreux problèmes ne peuvent être résolus. C'est là une lacune qu'on ne devrait plus trouver puisque la plupart de ses concurrents pratiquent cette subtilité.

Remarquons tout de même qu'alors que Mephisto 1 ne pourrait résoudre que les mats en 1, 2, 3 et 4 coups, Mephisto X et 2 vont éventuellement jusqu'à 8 coups, mais le constructeur annonce très honnêtement qu'il n'y a résolution certaine que jusqu'à 5 coups.

Assez faibles lors des tests, les Mephisto se défendent pourtant très bien lors des parties. Rappelons quelques résultats.

. Tournoi de Paris (mai 1981) 1er Mephisto X devant Super System V et Morphy.
. Tournoi de Stockholm (novembre 1981) 5e Mephisto 2 avec 4 pts sur 7, mais après avoir battu le vainqueur le Challenger Champion.
. Tournoi hommes contre machines en Suisse en novembre 1981 Mephisto 2 obtient un meilleur résultat d'ensemble contre 20 bons joueurs que le Great Game Machine complète (Grumfled, Morphy, Capablanca) 42,5 % contre 40 %.

Comment expliquer ce bon ensemble de performances par rapport à une force tactique très médiocre ?

D'abord Mephisto X et 2 disposent d'une bibliothèque d'ouvertures très importante et bien conçue : 3 K et 1 300 coups pour Mephisto X, 3,5 K et 1 400 coups pour Mephisto 2 (sur un total de 12 K pour l'ensemble du programme).

De plus seules les lignes les plus efficaces sortent contre l'adversaire, les autres sont en mémoire, mais ne sont pas jouées ! Ceci explique assez largement les bons résultats dans les tournois entre machines.

Ensuite la stratégie. On sait que c'est la grande faiblesse de tous les programmes. Dans ce domaine Thomas Nitche parait avoir réalisé de belles performances.

Là, o le bât blesse...

Prenons un exemple déjà publié dans L'OI 33 page 114. Donnons les blancs à Mephisto X.
1. E2 E4 (une fois sur 2, l'autre fois : D2D4) E7E5.
2. G1F3 (toujours) F8C5 ? un très mauvais coup puisqu'on donne un pion pour rien.
3. E3E5 C5F2 + ?? de pire en pire maintenant on donne une pièce entière.
4. E1F2 D8H4 +

La position critique. Si les blancs veulent défendre le pion E4 par F2E3 la maison ne tarde pas à leur tomber sur la tête 5--H4G5+ et c'est maintenant le cavalier qui est en prise etc.
Mephisto X joue 5.G2G3!! mais il le joue parce que ce piège grossier d'ouverture a été mis en bibliothèque et non parce que Mephisto X a vu le danger de F2E3.

Par contre Mephisto 2 joue F2G 1 !! mettant le roi à l'abri et gardant un avantage matériel décisif (une pièce contre un pion) en trouvant cet excellent coup positionnel après analyse. Un très bon point pour Mephisto 2. Les attaques de mat, c'est là où le bât blesse. Il n'a pratiquement aucun sens du danger et perd ainsi des parties qu'il pouvait remporter.

Et en plus un auto-répondeur

Si la présentation de Mephisto X ou 2 est presque exactement la même que celle de Mephisto 1 - un bouton supplémentaire pour la mise en mémoire de la partie - signalons la commercialisation d'un bel échiquier auto-répondeur doté du programme Mephisto 2.

Celui-ci ressemble presque comme un frère à l'auto-response board d'AVE, qui lui même était une copie de Chess 4.6.

Comme son jumeau il coûte malheureusement trop cher : 5 900 FF. Par contre les acheteurs peuvent être assurés de pouvoir installer des programmes plus performants s'ils sont disponibles ultérieurement, ce qui n'était pas le cas pour l'appareil américain qui n'a de modulaire que le nom.

La sortie prochaine d'un échiquier auto-répondeur français (enfin) à un prix plus raisonnable, devrait contribuer à faire baisser les prix sur un marché qui commence à se saturer.

Publié avec l'aimable autorisation de Pierre Nolot.


Haut de page...
Page d'accueil | Je recherche... | Liens | Livre d'or | De A à Z | Plan du site | Mes Sources | Remerciements | Contact